Informations importantes

Suite aux progrès réalisés en médecine prénatale et néonatale, la mortalité des enfants nés prématurés a fortement baissée. Mais cela engendre des conséquences comme des problèmes congénitaux sévères et syndromiques de plus en plus fréquents.

Les nourrissons restent alors intubés en unité de soins intensifs néonatals pendant une longue période, ce qui accroît les risques de développer une sténose des voies respiratoires.

Ces nourrissons sont nés avec plusieurs comorbidités qui prolongent la thérapie et la rendent bien plus complexe. Très souvent, leur espérance de vie est considérablement réduite.

À Lausanne, les soins sont donnés à des patients suisses ainsi qu’à des patients issus d’Europe, d’Asie, d’Australie, d’Amérique centrale et d’Afrique.

Cependant, compte tenu des coûts de ces traitements, seul un nombre limité d’enfants peuvent en bénéficier.

La prise en charge de ces pathologies complexes est onéreuse en raison des séjours prolongés en unité de soins intensifs, des nombreuses endoscopies à réaliser et des aides coûteuses.

Pour traiter UN SEUL patient, 150 000 francs suisses en moyenne sont nécessaires. Les patients issus de l’Union européenne sont couverts par les assurances de santé européennes. Mais, pour les patients hors de l’UE, les traitements sont financés par des fonds personnels.